L’hiver est là - quels radiateurs pour quelle chaleur ?

L’hiver est arrivé, bonne ou mauvaise nouvelle, cela à au moins l’avantage de nous faire réfléchir sur comment nous chauffer. Seulement voilà, le chauffage c’est pas nouveau et a développé un jargon bien lui depuis quelques années. Tour d’horizon des 3 technologies de chauffe les plus emblématiques du chauffage électrique.

 

Le convecteur, l’invincible invisible.

Tout le monde l’a vu et le connaît mais personnes ne sait comment l’appeler ni comment il chauffe, il est juste là et nous accompagne depuis plus de 30 ans. Il est petit, robuste, pas cher et chauffe rapidement. 

  • Comment chauffe t-il ?

Certains l’appel “Grille-Pain” au lieu du classique “Convecteur” et c’est malin parce que c’est exactement le même fonctionnement. Du grille-pain, les convecteurs ont en gardé cette resistance qui va simplement chauffer au maximum pour dégager leur chaleur. 

  • Ses +

Les convecteurs chauffes vites, très vites.

Peu cher à l’achat.

  • Ses -

Air sec : Comme les grilles pains, les convecteurs assèchent ce qu’ils entourent, c’est bien quand c’est notre petit déjeuner, moins quand l’air qu’il en ressort est sec.

Chaleur non homogène : le chaut c’est en haut, le froid c’est en bas et les convecteurs n’échappent pas à la physique, la chaleur va se stocker au plafond et vos pieds seront assez jaloux.

Pas économiques : le convecteur consomme beaucoup d’énergie pour chauffer sa resistance, votre facture électrique augmentera d’autant.

  • Conclusion

A conseiller pour chauffer des pièces rapidement et comme radiateur d’appoint. Confort pas maximal quand il est radiateur principal d’une maison. Des solutions existent pour en faire baisser sa consommation énergétique. 

 

Le radiateur rayonnant, copieur malin.

Les radiateurs rayonnant c’est un peu comme le voisin de table en classe qui vous copie et a une meilleur note que vous. 

  • Comment chauffe-t-il ?

Du convecteur il en prend l’idée de base, une resistance qui va chauffer pour dissiper l’air ambiant. La différence ce que là où le convecteur ne sort l’air que par sa bouche de sortie supérieur, le rayonnant dissipe l’air par sa structure ventrale directement, l’air se dissipe donc mieux et c’est un gain en confort.

  • Ses +

Dissipe l’air ambiant : grâce à sa surface alvéolé, la chaleur se propage à l’horizontal.

Bonne sensation de confort.

  • Ses -

Surface de chauffe limitée : l’air se dissipe mais sera toujours rappelé à l’ordre par la physique pour monter en haut de la pièce, donc si on est proche du radiateur, il fait bien sinon c’est moins bon.

  • Conclusion

Comme les convecteurs, il est accessible au niveau du prix mais pas très économes pour sa facture électrique. Il offre néanmoins plus de confort que les convecteurs. Heureusement des moyens existent pour rendre ces radiateurs plus économes, à voir plus bas.

 

Le radiateur à inertie, le dernier né branché

Les radiateurs à inertie sont autant efficace qu’arrogant, technologie de pointe, peu de défaut, ils font clairement de l’ombre à leur petit cousin.

  • Comment ça marche ?

L’idée de base est tellement simple qu’elle peut s’adapter sous plusieurs versions. Ces radiateurs accumulent l’énergie crée pour la restituer même quand le produit est éteint. Ils existent plusieurs version différentes:

  • L’inertie “fluide”

Le radiateur devient un simple conteneur. Il est remplis de liquide caloporteur. Ce liquide est chauffé par des resistances électriques ce qui permet de le monter à une température agréable, ensuite, le liquide va dissiper la chaleur par des parois et la restituer pendant quelque temps sans consommer de l’énergie.

  •     L’inertie “sèche”

Même principe que pour le fluide sauf qu’ici, la chaleur est emmagasiné dans un élément sec (céramique, stéatite, pierre de lave, etc.). Le choix de l’élément a une vraie impact sur la capacité d’accumuler la chaleur.

  • Ses +

Chaleur douce grâce à une restitution régulière et stable.

Econome : il restitue sans consommer, malin !

Chauffe de grandes surfaces.

  • Ses -

Cher à l’achat : il a des arguments et en profite pour les faire valoir quitte à saler la note.

Mets du temps à chauffer : avant de chauffer, il doit d’abord chauffer son élément, fluide ou sec.

 

  • Conclusion

Les radiateurs à inertie sont le nec plus ultra du chauffage électrique, à la fois confortable et économe, ils offrent une chaleur douce et de longue durée.

 

Oui mais voilà, je n’ai pas envie de changer mes radiateurs existant.

Tout ça pour ça ? Ben oui, je vous comprend, changer ses radiateurs coûtent cher et pas très écolo de jeter ses anciens radiateurs. C’est ici que Heatzy rentre en jeu. Heatzy permet de rendre tous les radiateurs électriques, oui tous (convecteur/rayonnant/inertie), connecté. Cela vous permet de prendre le contrôle de vos radiateurs électriques à distance depuis n’importe où via votre smartphone. Ce contrôle va vous permettre d’économiser sur votre facture électrique.

 

Plus d’info ici -> Heatzy - Contrôlez simplement votre chauffage électrique à distance.

 

Trustpilot