Les 10 idées reçues sur l'énergie !

Gérer l'énergie de sa maison c'est gérer sa facture électrique. On trouve pléthores d'articles sur le web avec des conseils dans tous les sens. Pour ne pas se perdre avec des clichés sur l'énergie, Paul Van Migom de chez fournisseur-energie.com a fait le tour des idées reçues sur l'énergie, préparez vous à mettre à jour tout ce que vous savez sur le sujet.

 Préférez le mode nuit à l’arrêt total de votre chauffage

Préférez le mode nuit à l’arrêt total de votre chauffage

10 – Arrêter son chauffage la nuit permet de réaliser des économies

En voilà une bonne idée qui n’en est pas une ! Eh oui, les économies que vous réalisez pendant votre sommeil sont anéanties par l’énergie qu’il vous faudra pour rattraper les degrés perdus. Les radiateurs récents sont désormais équipés d’un mode nuit qui permet de réaliser des économies. Il baisse automatiquement la température de 3 ou 4°C par rapport à celle fixée sur le thermostat de base. Vous n’avez donc pas besoin de modifier la température mais seulement d’activer le mode « lune ».

9 – Préférer les ordinateurs fixes aux portables

Les ordinateurs fixes ne consomment pas moins qu’un ordinateur portable. Selon la puissance, les ordinateurs portables peuvent même consommer jusqu’à 80% d’énergie en moins. C’est bon pour la planète et surtout, c’est bon pour votre facture d’électricité !

8 – Privilégier le cycle court sur son lave-linge

 Il est donc préférable de privilégier des lavages à faible température !

Il est donc préférable de privilégier des lavages à faible température !

Oui cela va avoir un impact sur votre consommation. Cependant, cela ne suffit pas pour observer des économies importantes. Ce n’est pas le temps du cycle de son lave-linge qu’il faut surveiller mais plutôt la température de l’eau à laquelle vous lavez votre linge. En effet, vous risquez premièrement d’abimer vos vêtements si vous les lavez à des températures trop élevées mais cela consomme surtout beaucoup plus d’électricité. Laver son linge à 30°C consommera trois fois moins d’électricité que si vous le lavez à 90°C et deux fois moins qu’à 45°C.

 

 

 

 

7 – Faire un bon feu de cheminée en guise de chauffage d’appoint

Utiliser le bois pour se chauffer, c’est sans doute très chaleureux mais aussi peu écologique ! Cependant, le rendement énergétique délivré par un feu de cheminée n’est que de 5 à 10% de chaleur et il émet en plus des particules fines ! C’est donc certes très convivial de se réchauffer au coin du feu lors des hivers glacials mais niveau écologie, un chauffage classique à l’électricité ou au gaz est préférable. De plus, la déperdition de chaleur peut être facilement évitée en fermant les portes, en isolant son logement ou en s’équipant de double vitrages.

6 –  Revendre son électricité photovoltaïque est plus intéressant que de la consommer

Pour le moment, c’est encore vrai. Cependant, les coûts de fabrication et d’installation de panneaux photovoltaïques diminuant de plus en plus, consommer sa propre électricité est désormais intéressant ! Fin 2016, il était un peu plus économique de revendre l’électricité produite par son installation photovoltaïque et de se fournir chez un fournisseur d’électricité. Lors de la mise en place d’une installation dédiée à l’autoconsommation, les coûts sont aussi plus faibles car il n’est pas nécessaire de la raccorder au réseau EDF. Dernier point important à prendre en compte : le coût du kWh produit par vos panneaux sera, lui, garanti sur une période allant de 25 à 30 ans selon la durée de vie de vos équipements alors que le prix de l’électricité est en constante augmentation. Certaines études envisagent jusqu’à 40% d’augmentation des prix pratiqués par EDF sur 8 ans.

5 – Conserver le givre pour maintenir le froid dans un réfrigérateur

Cela pourrait paraître évident, si je laisse du givre dans mon réfrigérateur, il sera plus froid et consommera moins d’énergie. Erreur, 4 cm de givre peuvent multiplier jusqu’à 2 fois la consommation d’électricité d’un réfrigérateur, qui est, soit dit en passant, l’un des appareils électriques les plus gourmand de la maison (350 kWh en moyenne, soit le double d’un lave-vaisselle).

En dégivrant 4 fois par an votre réfrigérateur/congélateur, vous pouvez économiser jusqu’à 30€ sur l’année !

4 – La pénurie de pétrole est proche

Alors oui et… non ! Techniquement il y aura toujours du pétrole bien qu’il soit de plus en plus difficile à trouver et à extraire. Le pétrole que l’on trouve au fond des océans ou au niveau du cercle polaire nécessite beaucoup plus de moyens pour être extrait. Les découvertes « extraordinaires » se font de plus en plus rares et le prix du baril de pétrole pourrait ainsi être vu à la hausse d’ici quelques années. Fin 2015, on estimait les réserves prouvées à 1.700 milliards de barils soit assez pour subvenir aux besoin de la population mondiale pendant 50 ans. Ce chiffre est deux fois supérieur aux ressources estimées il y a 35 ans. De plus, nous observons un ralentissement de la croissance de la consommation de pétrole bien qu’elle soit encore en augmentation.

3 – Décharger entièrement une batterie avant de la recharger

Cela été le cas il y a quelques décennies lorsque les batteries au nickel subissaient l’effet mémoire. Depuis le début du XXIè siècle et l’arrivée des batteries au lithium comme les batteries Li-ion nos ordinateurs et smartphones ne sont plus sujets à ce genre de problèmes.

Ne cherchez pas non plus à mettre vos batteries dans votre frigo, cela n’y changera rien… Vous pouvez cependant éviter de laisser vos appareils branchés lorsqu’ils sont chargés, cela préviendra d’une potentielle surcharge. Par contre, un chargeur qui n’est pas raccordé à un appareil ne vous coûtera même pas 50 centimes d’euros par an.

 Ca ne coûte pas grand chose de le débrancher non plus ;)

Ca ne coûte pas grand chose de le débrancher non plus ;)

 

2 – Les véhicules électriques sont écologiques

Il est vrai que les véhicules électriques tels que les Bluecar de Bolloré n’émettent pas de CO2 lors de leurs trajets. Cependant, leur fabrication ainsi que leur entretien ont de réels conséquences sur l’environnement, parfois pires que pour un véhicule au moteur thermique. Une étude de l’ADEME montre qu’une voiture électrique consomme plus d’énergie jusqu’à 40 000 km d’utilisation. Les matériaux et composites nécessaires à la fabrication de la batterie ainsi que l’électricité qui sert à recharger les batteries polluent de manière délocalisée. L’électricité en France provenant à 75% du nucléaire, les rejets et déchets radioactifs produits pour alimenter les véhicules électriques vont polluer des zones autres que celles où circulent les véhicules. De plus, l’extraction du lithium nécessaire à la production des batteries, est à l’origine de diverses pollutions environnementales en Amérique du Sud.

1 – Mettre en veille ses équipements électriques est efficace

Voici l’idée reçue qui vient conclure ce classement. Oui mettre ses appareils en veille réduit votre consommation mais non, cela n’est pas réellement écologique. Chaque année, l’équivalent de deux centrales nucléaires est utilisé pour alimenter nos appareils en veille. Plaques à induction, lecteur DVD ou encore machine à café, tous ces appareils électriques possèdent un mode “veille” qui peut s’avérer énergivore et coûteux à la fin de l’année.  D’après plusieurs études, un ménage français dépense en moyenne 60W en consommations cachées soit 90€/an (1 W de stand-by équivaut à 1,5 €/an en moyenne). Cette somme contribuerait pour 11 % de la facture annuelle d’un ménage.

Certains chiffres parlent d’eux même, un lecteur DVD par exemple peut consommer jusqu’à 14W en veille soit plus de 20€/an. Certaines box internet et décodeurs peuvent, selon les modèles, consommer jusqu’à plus de 30W en mode veille soit jusqu’à 45€ par an. Pour limiter les dépenses, pensez à brancher vos appareils sur une multiprise munie d’un interrupteur par exemple.

 
 Regroupez le maximum d’appareils sur une multiprise munie d’un interrupteur reste la solution la plus pratique

Regroupez le maximum d’appareils sur une multiprise munie d’un interrupteur reste la solution la plus pratique

 

Merci à Paul Van Migom et à fournisseur-energie.com pour toutes ces informations.

Heatzy