5 mauvaises utilisation du thermostat connecté

thermostat

Le thermostat programmable est devenu un choix populaire pour le contrôle de la température d’une maison. Chauffer votre maison tout l’hiver est nécéssaire pour profiter d’un confort optimale.Seul problème, cela implique des dépenses importantes. Nous verrons dans cet article les principales erreurs ou mauvais usage des appareil intelligent et comment économiser sur sa facture de chauffage tout en gardant un confort optimale. 

1 : Augmenter la température du thermostat pour chauffer plus rapidement. 

Si vous rentrez dans une maison froide pendant un hiver glaçant, il peut sembler correct d’augmenter la température de votre radiateur. Mais ça ne vous aidera pas à vous sentir à l’aise. La raison est simple : le thermostat n’a pas le contrôle sur la vitesse à laquelle votre maison va chauffer. Il indique simplement la température final pour votre niveau de confort. Il est préférable de penser le thermostat comme un limiteur de température. Cela permet à la température d’être allumé à fond jusqu’a ce que la température soit atteinte. Allumer la température du thermostat plus haut que votre niveau de confort amène à surchauffer les chambres les rendant non confortable et gourmand en énergie. 

2 : Eteindre le chauffage au lieu de baisser la température 

En règle générale, la meilleure chose à faire est de baisser la température lorsque vous n’êtes pas à la maison. Pourquoi ? : La quantité de température que votre maison perd est liée à la différence de température entre votre maison et l’extérieur. Plus froid il fait dehors plus vous perdez de température; le plus chaud il fait à l’intérieur, le plus vous perdez de température. 

De même, moins de température vous Perdez, le moins d’énergie vous avez a utiliser pour maintenir une température confortable à la maison. C’est pourquoi il est plus efficace de baisser le chauffage en dessous de votre niveau de température de confort lorsque vous êtes hors de chez vous.  

Si baisser légèrement la température peut permettre de faire des économies d’énergie, alors pourquoi cette pratique n’est pas généralisée. La raison est simple à expliquer. Arriver dans une maison froide pousse à augmenter la température plus fort que la température normal de confort, surchauffant ainsi la maison et gaspillant l’argent économisé en gardant une température basse quand la maison n’est pas occupée.

3 : Mal choisir la température sur le thermostat

Ajuster la température idéale sur votre thermostat est la clef pour se sentir bien à la maison. Cependant, ces jours-ci, beaucoup de gens chauffent trop leur maison, amenant à un gaspillage d’énergie. Le confort ne peut pas être défini de façon absolue. La température recommandé par l’ADEME dans une chambre est de 16°, dans un bureau, cuisine, salle à manger et salon 19° et dans une salle de bain 17°.

Pour les chambre non utilisés, il faut fermer les portes et régler les radiateurs au niveau le plus bas. 

4 : Préférer l’extinction du chauffage au mode hors-gel

Beaucoup de gens éteignent leur chauffage complètement lorsqu’ils quittent la maison sur plusieurs jours. Cependant cela peut amener a des risques d’humidité, a la croissance des moisissures et à la rupture des canalisations. Heureusement la plupart des maisons sont correctement isolés et la température ne baisse pas trop brusquement au cours de la journée. Pour éviter tout risque, le mode hors-gel (7°) est vivement recommandé et permettra des économie d’énergie conséquentes. 

5 : Augmenter le chauffage au lieu de s’habiller avec une couche de plus 

Porter une couche supplémentaire peut augmenter la température que vous ressentez de de quelques degrés. Baisser la température de votre maison de 1° peut permettre jusqu’à 10% d’économie sur votre facture de chauffage.  Mettre une couche supplémentaire vous permettra donc de baisser la température et d’économiser une centaine d’euros par an sur une facture de chauffage moyenne. Alors pensez y avant d’augmenter le chauffage. 


Heatzy